Médicaments à emporter en voyage : les incontournables

Que ce soit pour des vacances ou des voyages professionnels, vous ne savez pas quand votre état de santé montrera des signes de faiblesse si vous vous retrouvez loin de votre cadre de vie habituel. Ainsi, vous n’êtes pas à l’abri d’une migraine, d’un mal de ventre ou d’une blessure. Et dans l’un de ces cas, il ne sera pas nécessaire de vous précipiter à l’hôpital pour un mal bénin. Avec une boite à pharmacie contenant les médicaments incontournables, vous devez pouvoir vous en sortir sans le moindre accroc.

Pour un voyage en général

Pour calmer, un tant soit peu, un quelconque malaise qui viendra perturber vos vacances ou votre voyage professionnel, vous avez l’obligation de garder un certain nombre de médicaments sur vous. À cet effet, une liste non exhaustive de médicaments doit constituer la base de votre boite à pharmacie. Du paracétamol aux bandes adhésives en passant par les couvertures de survie, vous devez être suffisamment équipés pour gérer toutes les situations. Découvrez quelques médicaments indispensables lorsque vous vous rendez loin de chez vous.

Le paracétamol

Encore appelé acétaminophène dans certains pays du monde, notamment en Amérique et en Asie, c’est un médicament très pratique plutôt facile à trouver, peu importe où vous vous retrouvez. Néanmoins, il est important de garder quelques doses, car comme on le disait supra, il est impossible de savoir quand vous vous sentirez mal. Il est très pratique quand vous ressentez des maux de tête et peut également servir pour d’autres malaises comme les douleurs ou encore la fièvre. On le retrouve dans les trois médicaments les plus prescrits dans l’Hexagone, et vous n’avez pas besoin d’ordonnance d’un médecin pour vous en procurer.

Notez qu’en partant en voyage, vous devez privilégier les comprimés au détriment des effervescents, car l’eau de la région pourrait vous rendre malade. L’alternative est donc du Doliprane ou encore du Dafalgan en comprimés. Ils contiennent du paracétamol et vous seront assurément d’une grande utilité.

Pourquoi le Doliprane ou le Dafalgan ?

Ce sont deux médicaments d’une importance capitale dans l’écosystème pharmaceutique français. En effet, ils arrivent en tête des prescriptions et personne ne sait vraiment ouvertement plaints de quelconques effets nocifs de grande envergure. Ainsi, lorsqu’on a besoin de prendre du paracétamol pour calmer un mal, on se tourne généralement vers l’un de ces médicaments. Ils sont très efficaces, les contre-indications liées à leur utilisation sont très claires et vous pouvez les obtenir avec ou sans ordonnance. De ce fait, il est plutôt pratique de se rabattre sur eux surtout si vous vous rendez à l’extérieur. Notez que le composant principal du Doliprane et du Dafalgan est le paracétamol est si vous y êtes allergique, il va falloir opter pour d’autres médicaments.

L’aspirine est-elle une option de même acabit que le paracétamol ?

L’aspirine (ou l’acide acétylsalicylique) a des propriétés anticoagulantes qui lui permettent de traiter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires.

Bien que pouvant être utilisée pour soulager les douleurs et la fièvre, l’aspirine, contrairement au paracétamol, est un anti-inflammatoire. Non stéroïdienne, elle est peut-être utilisée pour traiter ou prévenir les maladies cardio-vasculaires à cause de ses propriétés anticoagulantes. Notez que les Grecs anciens l’utilisaient déjà, assurément pas sous la forme qu’on connait aujourd’hui, pour traiter les douleurs et la fièvre. Mais, est-ce un palliatif au paracétamol ? Oui et non.

En effet, l’aspirine dispose de nombreuses contre-indications et effets indésirables. Entre autres, on peut citer des saignements du nez, des gencives ou encore des douleurs abdominales. La contre-indication principale est d’éviter de prendre avec d’autres anti-inflammatoires et anticoagulants. Si vous n’êtes pas sujet aux effets indésirables et respectez convenablement ces contre-indications alors vous pouvez le substituer aisément au paracétamol sinon il est préférable d’opter pour ce dernier. Mais, il faut noter que l’aspirine est à proscrire chez :

  • Les personnes souffrant d’ulcère ou ayant des antécédents avec cette maladie ;
  • Les personnes atteintes d’hémophilie, d’insuffisance rénale, etc. ;
  • Les femmes enceintes (à partir du 6e mois), porteuses de stérilets, en menstrues et pendant l’allaitement ;

Les antidiarrhéiques

La diarrhée est un mal qui peut apparaitre soudainement à cause du brusque changement d’habitudes alimentaires. Dans ce cas, il faut absolument que vous puissiez la calmer dans les plus brefs délais. Disposer d’antidiarrhéiques est donc d’une grande importance. Ainsi, avec du Smecta ou encore de l’Immodium, vous devez pouvoir vous en sortir efficacement. Mais, si vous adorez passer du temps dans les toilettes des hôtels, des aéroports ou encore des gares, vous pouvez vous priver de ces comprimés, mais nous doutons fort que ce soit le cas.

Par ailleurs, à votre venue dans une nouvelle région ou dans un nouveau pays, remettez à un peu plus tard les nouvelles expérimentations culinaires. Il faudrait toujours faire attention quand bien même vous disposez des médicaments qu’il faut. Cela pourrait gâcher votre séjour et ce serait vraiment dommage.

Le Smecta et l’Immodium

Ce sont deux médicaments qui font preuve d’une efficacité remarquable. C’est la raison pour laquelle nous vous les proposons lorsque vous voulez vous rendre à l’étranger. Le Smecta est plus pratique, car vous avez la possibilité de l’utiliser pour les enfants à partir de 2 ans tandis qu’il faut attendre 6 ans pour utiliser l’Immodium. Quoi qu’il en soit, ils jouent pleinement leur rôle et vous devez faire attention aux quelques indications sur les boites.

Les antihistaminiques

Même si vous faites rarement d’allergies dans votre milieu, il n’est pas rare d’en faire ailleurs. En effet, de nombreux paramètres entrent en considération lorsque vous partez en voyage, notamment dans un pays étranger. Ainsi, vous n’êtes pas à l’abri d’un mauvais rhume ou d’une urticaire et lorsque ces maux apparaissent, vous serez plus que ravi de posséder des antihistaminiques.

Vous n’avez pas besoin de vous procurer une ordonnance médicale pour acheter certains de ces médicaments dans les pharmacies. Généralement, en ingérant pendant 2 jours ces comprimés, vos allergies, que ce soit un rhume ou une démangeaison, devraient rapidement disparaitre. Mais si vous constatez une persistance après cette période alors, vous pouvez vous rendre dans un hôpital pour solliciter l’intervention d’un médecin. Mais avant d’en arriver là, l’Allergyl ou la Loratadine peuvent être d’une grande utilité.

L’Allergyl et la Loratadine

Lorsque l’on se retrouve face à des allergies, il est important d’opter pour des médicaments très efficaces sinon vous vous retrouverez dans une situation très inconfortable, ayant un impact négatif sur votre voyage. De ce fait, on vous conseille ces deux produits lorsque vous avez besoin d’antihistaminiques surtout pour vous rendre en voyage. L’Allergyl agit rapidement, en moins de 3 minutes. La Loratadine, quant à elle, agit moins vite et est d’autant plus efficace. De toute façon, ces antihistaminiques sont très accessibles et tiendront assurément leur rôle lorsque vous en ferez usage.

Les pansements et les couvertures de survie

Bien que n’étant pas des médicaments stricto sensu, les pansements et les couvertures de survie jouent un rôle fondamental lorsque vous vous rendez à l’extérieur. En effet, vous n’êtes pas à l’abri d’un bobo lors d’une randonnée ou d’un accident domestique. Ainsi, vous serez plus que ravi d’apporter les premiers soins à votre blessure avant de vous rendre éventuellement dans une clinique si cela s’avère nécessaire. Pensez donc à mettre des pansements et tout ce qui se rapporte au traitement d’un bobo surtout si vous partez avec vos enfants.

Quant à la couverture de survie, elle est tout aussi primordiale. Elle peut être très utile pour réduire les pertes de chaleur et autres. Ne vous en privez pas, car elle ne prendra pas un trop grand espace dans votre sac de voyage. De plus, c’est un élément important de la trousse de secours donc elle a bien sa place avec vous.

Si vous effectuez un voyage à la montagne

C’est un endroit spécifique ou vous pouvez avoir besoin de médicaments spécifiques ou autres. À cet effet, vous n’aurez certainement pas besoin des mêmes accessoires si vous vous rendez en montagne pour faire une randonnée ou pour faire du ski.

  • Pour une randonnée ou un camping en montagne

Lorsque vous vous retrouvez dans ce cas, vous aurez certes besoin de crème solaire ou encore de stick pour les lèvres, mais plus important, vous devez absolument garder sur vous des anti-inflammatoires, mais aussi de la Biafine. Cette dernière est d’une efficacité redoutable contre les brulures, ils pourront donc servir lors d’une randonnée ou d’un camping en montagne.

Quant aux anti-inflammatoires, vous n’aurez pas à vous gêner. En effet, le paracétamol tient également ce rôle et puisque c’est le premier médicament à rentrer dans votre sac alors vous êtes à l’abri. Vous pouvez décider d’opter pour d’autres médicaments de cette famille. Notez que les choix sont multiples, mais nous pouvons vous conseiller de vous rabattre sur l’aspirine ou encore l’ibuprofène, etc.

  • Pour un tour dans une station de ski

Évidemment, vous retrouverez une pharmacie dans les stations de ski, mais, entre la grande affluence et les prix élevés, c’est plutôt une bonne idée de disposer de votre trousse à pharmacie lorsque vous vous y rendez. Ainsi, en plus de ce qu’on a cité plus haut, vous devez penser également aux granules d’arnica pour les éventuels bleus, des chauffe-mains à mettre dans les gants ou encore des pastilles pour des maux de gorge. Le climat y est rarement clément donc ces accessoires ne seront pas de trop dans votre valise.

Si vous vous rendez en mer ou dans le désert

Ce sont deux endroits différents, mais pourtant semblables. En effet, vous aurez besoin des mêmes médicaments en plus de la base qui constituera votre boite à pharmacie. Ainsi, vous devez absolument garder du sérum physiologique, mais aussi un antimoustique.

  • Un sérum physiologique

Que vous soyez en pleine mer ou dans le désert, le sérum physiologique jouera un rôle capital lors de votre séjour. En effet, il n’est pas rare d’être confronté à une tempête de sable ou un vent marin violent qui pourrait éventuellement causer de dommages à vos yeux. Grâce à la solution physiologique, vous pouvez effectuer un nettoyage de votre organe de la vue. Ce type de sérum peut également être utile dans de nombreuses autres situations se rapportant à votre santé. C’est une excellente idée de la garder sur vous notamment lorsque vous vous rendez dans le désert ou en mer.

  • Un antimoustique

Comme la solution physiologique, l’antimoustique jouera un rôle déterminant pendant vos nuits en mer ou dans le désert. Les nuits dans ces milieux sont différentes de celles que l’on peut vivre dans la métropole. De ce fait, garder sur vous un antimoustique sera une bonne idée. Vous passerez des nuits beaucoup plus paisibles et vous avez plus de chances de revenir chez vous sain et sauf.

Si vous vous rendez en forêt ou en campagne

Ce sont des lieux insolites où les gens adorent se rendre surtout pour les vacances. Vous vous retrouverez en contact avec la nature, mais il serait idéal de prendre ses dispositions pour ne pas revenir avec un virus ou autre. A cet effet, il faudrait prévoir la plupart des médicaments ci-dessus cités, mais aussi un aspi venin. Vous serez assurément en contact avec divers insectes dont les morsures pourraient avoir des conséquences nuisibles sur votre santé. Pour cela, cet appareil est indispensable lorsque vous vous rendez en de pareils lieux. Notez qu’il est déconseillé de l’utiliser en cas de morsures de serpents.

Attention, il y a des médicaments qui sont interdits dans certains pays

La législation varie d’un pays à un autre. Ainsi, avant de vous rendre quelque part avec des médicaments, il faudrait bien se renseigner pour ne pas finir au poste de police. De ce fait, de l’Amérique à l’Asie en passant par le Moyen-Orient et même dans certains pays d’Europe, voici quelques informations que vous devez connaitre avant de vous rendre sur place.

  • La plupart des antidouleurs comme le Tramadol sont considérés comme de la drogue en Grèce. Il va falloir s’en passer si vous comptez vous rendre à Mykonos ou à Santorin. Par contre à Singapour, vous aurez besoin d’une ordonnance pour avoir le droit de les garder.
  • Si vous comptez vous rendre à Bali pour vos vacances, vous serez obligé de vous passer des médicaments comme la codéine ou encore les somnifères. Ils sont illégaux en Indonésie.
  • Au pays du soleil levant, les cachets contenant de la pseudoéphrédine sont proscrits. Ne gardez donc pas des médicaments comme Actifed ou encore Nurofen.
  • Si vous avez envie de passer un séjour à Doha, il va falloir garder votre ordonnance même pour les médicaments en vente libre comme ceux contre la toux ou le rhume. C’est le même refrain si vous vous rendez dans l’Empire du Milieu.

Notez qu’il est impératif de respecter ces règles, car outre une simple arrestation ou une amende, vous risquez l’emprisonnement dans de nombreux pays.

Conclusion

La préparation d’un voyage vous oblige à penser à un certain nombre de choses, dont les médicaments. Ainsi, en fonction de votre état de santé, vous devez prendre tout ce qu’il faut pour ne pas vous retrouver dans des situations inconfortables. Du paracétamol aux antihistaminiques en passant par les antidiarrhéiques, vous passerez des vacances ou un séjour professionnel en toute quiétude. N’oubliez pas d’ajouter certains cachets à votre boite à pharmacie en fonction du lieu et de la partie du globe où vous vous rendez. De plus, il faudrait impérativement jeter un coup d’œil à la législation des pays dans lesquels vous partez, car les lois ne sont pas les mêmes partout.

Tu peux Aussi comme

Catherine

A propos de l'auteur: Catherine

Le voyage me colle à la peau ! Dès que j'ai des économies, je m'envole avec mon mari, et même parfois seule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *