Préparer son voyage en Inde : Visa, Santé et lieux touristiques

L’Inde compte parmi ces pays d’Asie qui font rêver par leur forte culture. Ce sont plusieurs millions de touristes que ce pays accueille sur une base annuelle. Si vous souhaitez à la rencontre de celle que l’on surnomme souvent « Mother India », il faudra cependant ne négliger aucun aspect des préparatifs de votre voyage. Les spécificités climatiques de l’Inde, les formalités administratives ou médicales à prendre en compte et la multitude de lieux touristiques qui vous y attendent sont autant de raisons qui justifient un soin minutieux pour préparer votre voyage.

Partir en Inde : choisir le bon moment

La période de l’année qui est en général la plus propice pour visiter l’Inde est l’hiver. La saison hivernale dure du mois de novembre au mois de mars. Il faut toutefois tenir compte du fait que le vaste territoire de l’Inde se caractérise par une multitude de régions. Les différences de climats peuvent donc être importantes d’une ville à l’autre.

  • Pour une visite du Rajasthan par exemple et de toute la partie occidentale de l’Inde, le moment le plus indiqué se situe le mois de juin et celui de mars. La partie occidentale de l’Inde est caractérisée par un climat désertique. En dehors de la période qui s’étend de juin à mars, il y règne une sécheresse caractéristique qui est très rude et qui donnerait du fil à retordre aux aventuriers les plus expérimentés.
  • La partie sud du pays est la plus humide, mais aussi la plus chaude. Le climat y est relativement agréable entre janvier et mars. En revanche, pendant les trois derniers mois de l’année, il n’est pas recommandé de s’y rendre.Les pluies sont alors très abondantes, et un séjour touristique n’est pas une décision très avisée à ce moment-là de l’année.
  • Si vous comptez faire vos bagages pour découvrir ou redécouvrir Delhi ou dans les plaines que l’on retrouve dans le centre de l’Inde, la saison sèche est le moment le plus indiqué. Cette saison qui court de septembre à mars vous garantit un climat plus agréable et plus doux que pendant le reste de l’année où le thermomètre peut monter à des températures vertigineuses de 45°.
  • Si dans votre recherche d’une destination de choix vous vous êtes laissé séduire par les imposantes montagnes du nord en parcourant l’Inde sur la toile, il est conseillé de réaliser votre rêve entre le mois de mai et le mois de septembre. Les températures sont alors bien plus tolérables que le reste de l’année ou un temps glacial prévaut.

Recommandations pour voyager en Inde : les vaccins

L’Inde fait partie de ces pays du monde où l’hygiène laisse à désirer. Les précautions les plus rigoureuses doivent être prises en compte pour tout séjour dans ce pays.

Les vaccins recommandés

Aucun vaccin n’est obligatoire pour qui désire partir pour l’Inde. Les autorités sanitaires recommandent cependant un certain nombre de vaccins, notamment le vaccin contre tétanos, le vaccin contre la diphtérie, le vaccin contre la poliomyélite et ceux contre les hépatites A et B. On recommande aussi un vaccin contre la rage pour les séjours s’étalant au-delà de 3 semaines sur le territoire indien. C’est au voyageur qu’il reviendra de juger de la nécessité de respecter ou non ces différentes recommandations de vaccin.

Les précautions sanitaires au quotidien

  • Il est fortement déconseillé de se laisser raser par les barbiers qui se trouvent à tous les coins de rue. L’hygiène des instruments utilisés par ces artisans n’est pas garantie, et les coupures peuvent permettre la transmission du VIH Sida ou de différentes maladies comme les hépatites.
  • La turista ou Delhi Belly est un mal très répandu chez les touristes qui parcourent l’Inde. Il toucherait jusqu’aux ¾ des voyageurs. La contamination se fait par l’alimentation, et les bactéries et virus à l’origine de ce mal peuvent ruiner votre séjour en Inde si vous n’y prenez garde. Pour éviter la Turista, il ne faut prendre aucun risque côté alimentation. Sélectionnez les endroits où vous décidez de vous attabler avec soin. La restauration ambulante est à proscrire autant que possible, même si de nombreux touristes résistent difficilement à l’envie de se plonger autant que possible dans le mode de vie local avec ses charmes. Pour vous hydrater, ne prenez pas de glaçons dans les restaurants et veillez à ne boire que de l’eau pure. Vous pouvez par ailleurs, sous les conseils de votre médecin, emporter une trousse avec des antibiotiques adaptés pour lutter contre ce mal même à titre préventif.
  • Avant de se rendre en Inde, il est conseillé de prendre à titre préventif un traitement contre le paludisme. Les voyageurs devront prendre des mesures sur place pour se protéger contre les piqûres de moustiques (utilisation de moustiquaires imprégnées, de sprays, de lotions et de crèmes antimoustiques, etc.). Si vous résidez dans des localités jugées à risque (à proximité de la brousse par exemple), veillez à vous habiller avec des vêtements couvrant le maximum de votre surface de peau. Le risque de contracter le paludisme est multiplié pendant la saison. Il est donc impératif de bien suivre ces recommandations pendant votre séjour.

Achats de médicaments en Inde

Les médicaments indispensables se trouvent plutôt facilement en Inde, mais il est aussi possible d’acheter des produits contrefaits sans le savoir. Les voyageurs qui en auront besoin devront donc se rendre dans des hôpitaux ou cliniques jouissant d’une bonne qualité et d’une hygiène évidentes le cas échéant.

Les formalités administratives pour se rendre en Inde

Pour les ressortissants français, un passeport et un visa sont requis, quelle que soit la durée du séjour. Le passeport doit être valide au minimum 6 mois après la date prévue pour le retour et comporter un minimum de 3 pages consécutives et vierges.

Demande de visa

  • La demande du visa pour l’Inde se fait depuis le pays d’origine du voyageur. Ce dernier doit l’obtenir avant d’arriver le territoire. VFS Global est l’entreprise qui s’occupe de la gestion et de l’attribution des visas pour la France. La demande d’un Regular Visa peut être faite dans l’un des centres VFS, mais le voyageur doit auparavant remplir un formulaire de préinscription en ligne. Le Regular visa peut aussi être demandé dans les agences de visas. Le Regular Visa est valide pour 6 mois à compter de la date de validation. Le voyageur peut rester au maximum pendant 90 jours consécutifs en Inde avec ce visa. Le montant à payer pour obtenir ce visa est en général plus élevé sur les sites internet et les agences privées en comparaison avec les demandes faites auprès d’un organisme officiel. Pour valider la demande, il faut renseigner les informations requises, fournir les documents requis, et payer puis valider la demande. Le visa doit être imprimé pour être présenté par le voyageur à son entrée sur le territoire. Il faudra aussi présenter le passeport et des photos d’identité respectant les normes indiennes, ainsi que le billet aller/retour.
  • Sous certaines conditions, les voyageurs peuvent demander la délivrance d’un visa électronique sur le site indianvisaonline.gov.in. En revanche, l’e-Tourist Visa ne donne pas accès à tout le territoire, et le voyageur est limité par rapport à la durée de séjour possible. Il est ainsi possible d’obtenir un visa électronique (e-visa) en quelques jours sur la toile. Ce document a une validité de 30 jours et il donne à son détenteur un droit d’entrée unique sur le territoire. Les formalités à remplir pour obtenir un e-visa sont relativement simples, et il suffit de se munir d’une photo d’identité et de renseigner différentes informations du passeport.

Combien de temps pour le visa ?

Un minimum de 15 jours est à prévoir après la validation de la demande de visa pour recevoir le document. C’est la durée approximative lorsque la demande est faite sur le site officiel VFS. Par courrier, on compte 10 jours en plus. L’e-visa est émis en quelques jours. Il est préférable cependant d’en faire la demande 10 jours à l’avance. Pour le renouvellement d’un visa pour l’Inde qui a expiré, il faut compter un mois avant que les autorités consulaires ne procèdent à une nouvelle validation.

Les formalités d’entrée sur le territoire indien et de visa peuvent connaître des modifications. Les voyageurs doivent donc se renseigner sur le site officiel VFS pour garantir leur entrée sur le territoire.

Les demandes en urgence de visas

Les demandes de visa en urgence ne sont plus traitées pour les touristes. En revanche, une procédure d’urgence de 24 h peut être lancée pour les visas d’affaires. Un supplément sur le montant régulier est à prévoir sur les frais consulaires, ainsi que de documents spécifiques.

Les lieux touristiques à ne pas manquer en Inde

« Mother India » est une vaste terre qu’il peut être très compliqué de résumer à quelques sites touristiques. L’Inde fascine avec ses paysages arides et singuliers du nord, avec sa jungle et ses tigres, ou encore avec ses plages exceptionnelles des îles Andaman. Une chose est sûre, pour votre circuit touristique en Inde, les lieux à visiter ne manquent pas. Voici cependant 7 sites touristiques réputés qui méritent sans doute le détour.

  • Le Taj Mahal

Ce mausolée qui date du XVIIe siècle est sans doute l’un des monuments les plus connus à l’échelle du monde. Le Taj Mahal figure sur la liste des monuments inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, et sa réputation est loin d’être usurpée. La magnifique bâtisse est immense, et ce sont entre 2 et 4 millions de visiteurs qui viennent en admirer l’architecture tous les ans. Le Taj Mahal se trouve à Agra, et il est construit dans un marbre blanc  de grande qualité. Il est à noter que les photos et les vidéos ne sont pas permis à l’intérieur de l’édifice.

  • Le Fort Rouge, à Agra

Après le Taj Mahal, vous pouvez faire un détour au Fort Rouge qui se trouve lui aussi à Agra. L’édifice date du même siècle que le Taj Mahal, et il représente un formidable hommage à la puissance de l’Empire moghol. Ses majestueux remparts et son énorme forteresse sont à eux seuls de gros arguments pour une visite touristique. S’ajoutent à cela des palais de marbre avec cette architecture caractéristique, des jardins et de très belles mosquées.

  • Les grottes d’Ajanta

Les grottes d’Ajanta se trouvent dans le Maharashtra. Elles sont très captivantes avec les fresques singulières et les multiples statues de Bouddha qui les ornent. Ces grottes furent creusées par des moines bouddhistes pour servir de salles de réunion, de temples ou de monastères. On dénombre plus de 30 grottes dans la roche volcanique.

  • Pangong Tso

Le lac Pangong Tso se situe entre l’Inde et le Tibet, et il fait partie des plus beaux sites touristiques à l’échelle du monde. Le lac s’étend sur 134 km et sa beauté frappante attire des centaines de milliers de visiteurs. Ce lac singulier se trouve en réalité à 4.250 m d’altitude, ce qui en rajoute à son charme. Le lac gèle dans la saison hivernale et devient une magnifique étendue de glace à perte de vue. Les visites ne sont cependant autorisées que pendant l’été. Il faut un voyage de 8 h en voiture pour arriver à cet endroit magique. Si vous rêvez de naviguer sur ce lac, il faudra vous retenir : la navigation n’y est pas autorisée pour des raisons de sécurité.

  • Qutub Minar, à Delhi

Dans la ville qui abrite la capitale de l’Inde, vous pouvez admirer le minaret le plus haut du pays. Le Qutub Minar s’élève à 72,5 m au-dessus du sol. L’édifice est très imposant et compte parmi les sites les plus visités par les touristes. Pour profiter d’une visite tranquille, il est recommandé de s’y rendre en début de journée. Vous apprécierez de vous y rendre dans la deuxième moitié de la journée seulement si vous aimez les bains de foule.

  • Les temples de Khajuraho

On associe tout naturellement à l’Inde les constructions pleines de caractère que sont les temples. Il en existe en effet un très grand nombre dans le pays, et les temples de Khajuraho représentent sans doute le plus beau de ces richesses architecturales indiennes. Il faut savoir qu’il ne reste plus qu’environ 20 temples sur les 85 qui ont été construits à l’origine. Le site reste cependant une véritable splendeur, et cela justifie son inscription au nombre des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les sculptures des monuments et la grandeur de ces temples vous plongent au cœur même dans ce qui fait le charme de ces monuments anciens de l’Inde.

  • Forteresse de Meherangarh, à Jodhpur

La splendide forteresse de Meherangarh surplombe les autres édifices de Jodhpur. Une visite de ce site vous donnera l’occasion d’admirer les palais anciens, les vastes cours et les remparts de la forteresse. L’intérieur de la forteresse est encore plus attrayant que son aspect extérieur. La mosquée qu’elle abrite possède une vaste collection de costumes, d’instruments de musique ou de collections de palanquins qui vous raviront probablement. C’est une belle manière de plonger dans le mode de vie indien de l’époque. La forteresse permet d’avoir une vue imprenable sur l’ensemble de la ville de Jodhpur qui est encore appelée la « ville bleue ».

Quel que soit votre circuit touristique, le pays des maharajas vous réserve probablement un accueil qui restera inoubliable si vous découvrez l’Inde pour la première fois.

Et si vous n’en êtes pas à votre voyage d’essai, le fabuleux mélange de culture, d’architecture si caractéristique et de paysages éblouissants est de l’avis de certains encore plus appréciable chaque fois qu’on s’y immerge à nouveau.

Catherine

A propos de l'auteur: Catherine

Le voyage me colle à la peau ! Dès que j'ai des économies, je m'envole avec mon mari, et même parfois seule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *