Road trip de 10 jours à Oman : comment réussir l’organisation de son voyage ?

Réussir sa virée dans n’importe quel pays nécessite un minimum d’organisation. En outre, les dispositions à prendre varient selon que vous vous rendez dans un pays proche, dans un pays plus éloigné ou carrément sur un autre continent. Quels sont les préalables pour profiter pleinement de votre road trip dans l’Oman sans surprises désagréables ?

Découvrir les moyens et conditions d’accès aux différents lieux

Vous est-il possible d’aller du point A au point B de votre itinéraire en bus, à pied ou en train ? Vous faut-il un avion pour vous rendre d’un point I à un point Y ou un dromadaire ? Une marche à pied est-elle indiquée pour se rendre d’une ville donnée à une autre ?
Il est impératif que vous sachiez tout cela pour ne pas vous retrouver bloqué sur une voie que vous ne connaissez pas ou obligé de parcourir des kilomètres à pied alors que vous n’y êtes pas habitué. Des accidents sont vite arrivés pour des détails qui paraissent parfois aussi insignifiants.
L’autre raison pour laquelle il est utile de se renseigner sur les moyens de transport les plus adaptés est financière. Tout type de transport a son coût et il faut le prévoir. Alors, renseignez-vous bien pour savoir à quelles étapes de votre road trip vous devez utiliser un véhicule, un vélo, vos pieds, une embarcation ou un dromadaire.

Le visa : quand faire la demande et conditions d’obtention ?

Un autre point très important de la planification de votre road trip en 10 jours dans l’Oman se rapporte aux conditions d’accès.
Vous faut-il un visa pour vous rendre en Oman ou en êtes-vous exonéré ? Votre pays d’origine est-il éligible pour la demande de visa ou devez-vous vous rendre dans un autre pas pour le faire ? Avez-vous besoin d’une carte de vaccination ? Vous faudra-t-il présenter des laisser-passer à des endroits donnés ?
Il importe de savoir toutes ces choses avant de prétendre entamer un road trip.
Suivant le lieu d’où vous comptez prendre départ pour Oman, vous aurez à demander un visa ou pas.
Si vous êtes un citoyen européen, il vous faut absolument un visa électronique pour vous rendre en Oman. La demande se fait conformément à certains principes. Les principes relatives à la demande de visa pour Oman sont visibles sur Internet. Vous pouvez également consulter la liste des pays éligibles au visa omanais grâce à ce lien e bien d’autres informations nécessaires à son obtention.
La durée de validité du visa étant de 30 jours, il vous faudra veiller à en faire la demande au moment propice :

  • (ni trop tôt) pour ne pas vous retrouver avec un visa expiré avant la fin de votre périple et ;
  • (ni trop tard) pour ne pas vous retrouver sans visa à votre date de départ.

Tracer son itinéraire

On dit souvent que « quand on ne sait pas d’où l’on vient, il faut savoir où l’on va ». Alors, peu importe votre point de départ, il est important que vous définissiez à l’avance votre parcours. Quels sont les lieux que vous voulez visiter ? À quels événements vous souhaiteriez participer ? Quelles sont les aventures qui vous tentent ? Ce sont autant de questions dont les réponses vous aideront à mieux préparer votre voyage.

L’Oman est sans nul doute un très beau pays du Moyen-Orient d’une grande diversité culturelle et à fort potentiel touristique. Entre ses montagnes, ses déserts, ses fonds marins et ses terres verdoyantes par endroits, il présente un croisement assez diversifié de paysages hétéroclites. Des guides touristiques vous permettront de mieux apprécier cette diversité pour en tirer le meilleur profit. Mais d’ores et déjà, vous pouvez inscrire au nombre des destinations privilégiées :

  • la péninsule de Musandam avec ses forêts d’acacias entre autres choses ;
  • le fort de Bahal, les villages de Nakhur et de Bilad Sayt, le Bimmah Sinkhole ;
  • la capitale Nizwa ;
  • les montagnes du Jebel Akhdar ;
  • la ville portuaire Salalah et les villes de Sur et de Mascate ainsi que ;
  • le désert de Wahiba pour ne citer que ces destinations. 

Un périple en ces différents lieux vous donne l’opportunité de faire de la plongée sous-marine si vous le souhaitez et d’admirer de près les vertigineuses falaises du pays ainsi que les plages au sable fin ou les étendues désertiques. Il est aussi l’occasion pour vous d’explorer les fjords du pays en kayak ou en dhow, de visiter les souks, de découvrir en réel le mode de vie des bédouins, de voir des dromadaires et d’en monter même si vous le voulez. Les randonnées pédestres, le ski sur sable, les escalades et les promenades dans des embarcations, la participation aux fêtes nationales sont autant de plaisirs que vous pouvez vous offrir en l’espace de 10 jours si vous prenez la peine de définir votre itinéraire à l’avance. Et si vous aimez le sport, vous devez inscrire dans votre planning le tour cycliste d’Oman ou le marathon du désert d’Oman.

Quelques autres dispositions pratiques

Beaucoup d’éléments entrent en jeu dans l’organisation d’un voyage, dont les aspects financiers. D’où l’importance de faire son budget et de choisir la bonne période de voyage.

Les devises utilisées et le coût de la vie

Les devises n’étant pas les mêmes d’un pays à un autre, l’une des priorités avant de voyager est de vous assurer d’avoir les ressources nécessaires. Pour ce faire, il est plus sûr pour vous de vous informer sur les équivalences actuelles de votre monnaie dans celle du pays où vous vous rendez.
En effet, au cours de tout voyage, des achats sont faits, qu’il s’agisse de se procurer des biens ou de s’offrir des services (achat des tickets de bus ou de train, paiement des hôtels, achats de produits locaux, etc.). Par conséquent, vous avez non seulement besoin de disposer de la bonne monnaie, mais également d’en avoir assez pour vos transactions. La monnaie utilisée en Oman est le rial omanais qui correspond à :

  • 2.60 dollars américains ;
  • 3,39 dollars canadien ;
  • 2,34 euros ;
  • 7,32 dinar tunisien et ;
  • 25 Dirham marocain.

Avoir une certaine idée du coût de la vie vous aide également à mieux estimer le coût de votre voyage. Les tarifs pratiqués pour les transports, les coûts des nuitées dans les hôtels, le prix des repas dans les restaurants, le coût du carburant ou des déplacements par exemple vous permettent de l’apprécier.

Les périodes les plus favorables au tourisme

Un road trip n’est en vraiment un que lorsque vous avez la possibilité de faire le tour des endroits que vous rêvez de voir sans que le climat vous en empêche. Autrement, vous auriez gaspillé vos sous. Il est donc primordial de veiller à faire votre virée dans la bonne période de l’année.
En ce qui concerne l’Oman, les périodes les plus favorables pour un road trip semblent être les mois de février, de mars, d’avril, d’octobre et de novembre.

Que faire pour vous familiariser avec les dialectes du pays ?

Apprendre quelques mots basiques en arabe vous donnerait par ailleurs l’occasion d’échanger plus aisément quelques phrases avec les autochtones et de vous faire des amis plus vite. La difficulté à ce niveau pourrait être liée au fait que les dialectes arabes qui y sont parlées sont assez nombreuses. La langue baluchi de la communauté baloutche est également l’une des langues les plus parlées dans le pays.
Il n’empêche que vous pouvez tout aussi bien vous passer de tout cela si vous comprenez l’anglais ou l’ourdou qui y sont assez couramment utilisées aussi. Les différents panneaux de signalisation, les affiches publicitaires ou indicatives et la plupart des documents utiles aux touristes (cartes, notices, etc.) sont d’ailleurs aussi bien en anglais qu’en arabe pour faciliter leur lecture à la plupart des personnes étrangères.

Que faire pour vous familiariser avec la culture Oman ?

Bien que l’on n’y pense pas souvent, un voyage peut tourner à la catastrophe pour des raisons de différence de culture. Aussi est-il important de se renseigner un tant soit peu sur ce qui est permis et ce qui ne l’est pas dans un pays donné en termes de culture. Dans l’Oman par exemple, en tant que touriste, la prise de photo tous azimuts peut également entraîner des conflits et pour les éviter, il vaut mieux s’abstenir ou demander la permission de le faire. Il est bienséant de respecter le port des tenues locales et de ne pas s’insurger sur le fait que les femmes se voilent. À l’instar de la plupart des pays du Moyen-Orient où la religion dominante est la religion musulmane, les femmes sont tenues de respecter un certain code vestimentaire et ont également une certaine position dans la société. Un dicton dit : comme on connaît ses saints, on les honore. Aussi est-il mieux de s’adapter aux réalités du moment. Cela sous-entend qu’en tant que femme, le port des tenues légères, des bikinis ou maillots de bain qui exposent une bonne partie du corps est à éviter absolument. La prise de parole dans une assemblée par une femme doit également se faire avec modération et vous tenez en tenir compte en tant que touriste.
Par ailleurs, il n’est pas question pour qui que ce soit (et notamment pour les touristes) de médire du Sultan ou e critiquer son gouvernement, au risque de grandes représailles.
D’autres règles sont également à connaître et à respecter quand vous êtes en Oma pour rester en accord avec leur culture. Il vaut donc mieux connaître les plus importantes avant de s’y rendre.
Dès lors que vous respectez la culture du pays, vous passez un très agréable séjour parce que le peuple omanais est très accueillant.

Tu peux Aussi comme

Catherine

A propos de l'auteur: Catherine

Le voyage me colle à la peau ! Dès que j'ai des économies, je m'envole avec mon mari, et même parfois seule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *